Posted by
MNOPerigord TOUR 2017

Lenny Lafargue et Luke Winslow King, Vendredi 14 juillet 2017, 21 h, Au bon vivre, Douchapt

Afin de profiter pleinement de ce concert, nous vous suggérons par la même occasion de découvrir ce territoire : lieux remarquables, art de vivre, acteurs locaux, festivités…

Lenny Lafargue assurera la première partie de cette soirée festive laissant la suite à Luke Winslow King, Au Bon Vivre assurera la restauration sur place…

Lenny Lafargue

Le French Bluesman, Lenny Lafargue, délivre une musique habitée : « Les gens se limitent souvent à un seul style de blues. Pour moi, le blues, c’est toute la musique afro-américaine. Les registres sont variés et vont du gospel au blues du désert oriental marocain, en passant par la soul music etc… Il y a tant d’expressions dans le blues qu’on ne peut pas dire "le blues, c’est que Muddy Waters" !

Cette musique est arrivée à un tournant à cause d’un manque évident de médiatisation. Elle va se transformer via des jeunes vont amener des nouvelles manières de jouer et qui vont fusionner différents styles. Il faudrait qu’un mec arrive comme cela a été le cas de Stevie Ray Vaughan, quelqu’un qui ait un talent énorme et qui soit médiatisé pour qu’il y ait un regain d’intérêt de la part du public.

À titre personnel, je fais partie des gens qui n’essayeront plus de construire des trucs nouveaux. J’ai pris du temps pour me forger mon propre style et je me vois mal chercher à faire comme les jeunes. Je suis, cependant, très content de constater qu’une nouvelle génération apporte, avec talent, un nouveau souffle au blues. Je pense que cette musique va muter, sinon je ne sais pas quel avenir elle pourrait avoir… S’il y a de moins en moins d’icônes, on trouve de plus en plus de pratiquants, ça c’est un point très positif ! » — Lenny Lafargue.

« Lenny Lafargue, un des rares artistes français à avoir un univers toute de suite reconnaissable. Lenny dégaine sa guitare fétiche et plante des solos au son millimétré, au milieu de textes prouvant encore une fois qu’il est un des rares à matricer le blues français. » — Soul Bag.

Luke Winslow King

Après cette mise en bouche Luke Winslow King viendra à son tour embraser la deuxième partie de soirée :

Luke Winslow-King est un guitariste, chanteur, compositeur, producteur et auteur basé à la Nouvelle-Orléans. Son travail est un mix éclectique de Mississippi Delta blues, musique folk, jazz traditionnel et rock & roll roots. Ses chansons intègrent idées contemporaines et styles des temps passés ce qui produit un son rustique et urbain, élégant et qui lui est totalement personnel. C’est un son qui scrute le passé pour se transposer vers le futur. Sa voix chaude, son look élégant et son jeu de guitare versatile lui ont valu la réputation de musicien à la performance énergique et dynamique tout en étant chargée d’émotion.

Originaire de la ville de Cadillac au nord du Michigan, Luke Winslow King a commencé à étudier et jouer de la musique très jeune. Il a commencé à jouer toutes les semaines dans un groupe de bar local à l’âge de 14 ans, The Winslow-King Blues Band à 16 ans et a obtenu un diplôme de la renommée Interlochen Arts Academy, où il s’est spécialisé en guitare jazz.

Luke Winslow King est arrivé en Louisiane pour la première fois à 19 ans où il est finalement resté presque par chance ; quelques jours à peine après son arrivée en ville, sa voiture pleine d’instruments du groupe, fut volée alors qu’elle était garée sur Ursulines Street dans le quartier Tremé. Au cours des semaines passées à essayer de retrouver son véhicule et les instruments, Luke Winslow King est tombé amoureux de la ville qui est devenue maintenant son chez lui.

Après avoir enregistré son premier album éponyme en 2007, il a continué à faire ses armes en jouant sur Royal Street la journée et en travaillant dans les clubs sur Frenchman Street le soir. En 2008, Luke Winslow King a enregistré « Old New Baby » pratiquement en live au Preservation Hall de la Nouvelle Orléans. Il a appris les standards de gospel et de jazz en accompagnant John Boutté, a maîtrisé la guitare slide « bottleneck » en regardant le maestro du blues Roberto Luti, a joué dans les Blues Scholars de John Sinclair et s’est immergé lui-même dans le recueil de chansons de jazz traditionnel en jouant avec Ben Polcer and The Loose Marbles Jazz Band. Il était aussi pendant ce temps un des membres du groupe de Meschiya Lake, Little Big Horns et il figure sur son album Lucky Devil.

Le fait de constamment travailler a aidé Luke Winslow King à maîtriser son propre son et à devenir un leader de la scène dynamique des jeunes traditionalistes à la Nouvelle-Orléans. Après avoir joué pendant des années des gigs hebdomadaires sur Frenchmen Street, il fait maintenant des tournées régulièrement aux États-Unis, en Europe, au Canada et en Australie. Il a été nommé en 2015, « Best Blues Performer » (meilleur artiste blues) dans le Gambit Magazine’s Best of New Orleans.

Luke Winslow King a rejoint l’équipe de Bloodshot Records en 2013 avec la sortie de The Coming Tide, suivi par son album de 2014, Everlasting Arms, et celui de 2016, I’m Glad Trouble Don’t Last Always.


Lenny Lafargue – Pitbull Boogie


Luke Winslow King – No More crying Today


Infos Pratiques

Au Bon Vivre, Le Bourg – 24350 Douchapt
Tél : 05 53 90 08 08
Site : https://www.facebook.com/Au-bon-vivre-271981986231166/


Crédits Photos : Le Club House, AllMusic, Kruppaworks