Posted by
MNOPerigord TOUR 2017

Shirley Davis et Luke Winslow King, Samedi 15 juillet, 21 h, Château du Bouquet, Sorges

Afin de profiter pleinement de ce concert, nous vous suggérons par la même occasion de découvrir ce territoire : lieux remarquables, art de vivre, acteurs locaux, festivités…
Retrouvez toutes nos suggestion en bas de cet article !

En première partie, Shirley Davis et ses influences éclectiques vous entraîneront dans un univers de soul colorée et de ballades jazz teintées de mélancolie… à écouter et découvrir sans modération…

« J’ai commencé le chant tard… J’ai chanté dans de nombreux orchestres. Le Grand Wazoo était mon premier orchestre, qui m’a permis d’apprendre en me donnant ma première expérience avec divers publics, et me permettant de chanter mes chansons favorites comme « A change is gonna come » d’Aretha Franklin. Mon ambition pour les dix prochaines années… Je veux faire cette chose que je fais…chanter, enregistrer, réaliser, performer….danser et chanter pour façonner mon futur et me donner plus d’expérience. Voyager, et partager davantage ce que je sais, plus de chansons à partager, donner… » – Shirley Davis

Les influences de Shirley Davis : Whitney Houston, Alicia Keys, Missy Elliot, James Brown, Marva Whitney, Sharon Jones, Adele, Amy Winehouse, Chaka Khan, Janelle Monae

Nous retrouverons ensuite Luke Winslow-King, la profondeur de sa voix, vous perd sur les routes poussiéreuses des Hobos américains dont l’arrivée pourrait être bien la Nouvelle-Orléans, son port d’attache…

Guitariste, chanteur, compositeur, producteur et auteur basé à la Nouvelle-Orléans. Le travail de Luke Winslow-King est un mix éclectique de Mississippi Delta blues, musique folk, jazz traditionnel et rock & roll roots. Ses chansons intègrent idées contemporaines et styles des temps passés ce qui produit un son rustique et urbain, élégant et qui lui est totalement personnel. C’est un son qui scrute le passé pour se transposer vers le futur. Sa voix chaude, son look élégant et son jeu de guitare versatile lui ont valu la réputation de musicien à la performance énergique et dynamique tout en étant chargée d’émotion.

Originaire de la ville de Cadillac au nord du Michigan, Luke Winslow King a commencé à étudier et jouer de la musique très jeune. Il a commencé à jouer toutes les semaines dans un groupe de bar local à l’âge de 14 ans, The Winslow-King Blues Band à 16 ans et a obtenu un diplôme de la renommée Interlochen Arts Academy, où il s’est spécialisé en guitare jazz.

Luke Winslow King est arrivé en Louisiane pour la première fois à 19 ans où il est finalement resté presque par chance ; quelques jours à peine après son arrivée en ville, sa voiture pleine d’instruments du groupe, fut volée alors qu’elle était garée sur Ursulines Street dans le quartier Tremé. Au cours des semaines passées à essayer de retrouver son véhicule et les instruments, Luke Winslow King est tombé amoureux de la ville qui est devenue maintenant son chez lui.

Après avoir enregistré son premier album éponyme en 2007, il a continué à faire ses armes en jouant sur Royal Street la journée et en travaillant dans les clubs sur Frenchman Street le soir. En 2008, Luke Winslow King a enregistré « Old New Baby » pratiquement en live au Preservation Hall de la Nouvelle-Orléans. Il a appris les standards de gospel et de jazz en accompagnant John Boutté, a maîtrisé la guitare slide « bottleneck » en regardant le maestro du blues Roberto Luti, a joué dans les Blues Scholars de John Sinclair et s’est immergé lui-même dans le recueil de chansons de jazz traditionnel en jouant avec Ben Polcer and The Loose Marbles Jazz Band. Il était aussi pendant ce temps un des membres du groupe de Meschiya Lake, Little Big Horns et il figure sur son album Lucky Devil.

Le fait de constamment travailler a aidé Luke Winslow King à maîtriser son propre son et à devenir un leader de la scène dynamique des jeunes traditionalistes à la Nouvelle-Orléans. Après avoir joué pendant des années des gigs hebdomadaires sur Frenchmen Street, il fait maintenant des tournées régulièrement aux États-Unis, en Europe, au Canada et en Australie. Il a été nommé en 2015, « Best Blues Performer » (meilleur artiste blues) dans le Gambit Magazine’s Best of New Orleans.

Luke Winslow King a rejoint l’équipe de Bloodshot Records en 2013 avec la sortie de The Coming Tide, suivi par son album de 2014 Everlasting Arms et celui de 2016 I’m Glad Trouble Don’t Last Always.


Sorges en Périgord Blanc

Sorges ville-étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle est située dans le Périgord Blanc, capitale de la truffe, découvrez son Écomusée de la Truffe

  • Écomusée de la Truffe : Dans un cadre privilégié, les mystères du diamant noir s’offrent à vous : espèces, cycle végétatif et biotope de la truffe du Périgord, récolte, culture, la science et la truffe, commerce et gastronomie. À la fin de votre visite, la boutique vous propose de nombreux produits dérivés allant des huiles aux livres spécialisés en passant par des confitures… Régalez-vous !
  • L’ Abbaye de Ligueux : Profitez de votre après-midi pour découvrir l’Abbaye de Ligueux. L’Abbaye est fondée au début du XIIe siècle par Géraud de Sales afin d’abriter une congrégation de moniales bénédictines. Jusqu’à la Révolution, celle-ci joue un rôle éducatif pour les jeunes filles de bonne famille. La légende raconte qu’elle a été créée par Charlemagne qui aurait fait don à la communauté d’une relique : « L’avant-bras gauche et la main du vieillard de l’Évangile appelé saint Siméon ».
    N’hésitez pas à faire un arrêt à la Galerie L. Pradel qui propose tout l’été diverses expositions…

Shirley Davis & The SilverBacks – My Universe


Shirley Davis – I Need You


Luke Winslow King – I’m glad Trouble don’t last always


Infos Pratiques

  • Le Château du Bouquet – 24420 Sorges
    Tél : Mairie : 05 53 35 68 00
    Ouverture des portes du château à 20 h avec restauration et buvette sur place.
  • Écomusée de la Truffe, 1 le Bourg – 24420 Sorges
    Du lundi au dimanche : 9 h 30-18 h 30
    Tél : 05 53 05 90 11
    Tarifs : 5 €, gratuit moins de 10 ans
  • Galerie Louis Pradel – Rue Paul Carreau, 24420 Sorges
    Tél : 05 53 35 68 00

Crédits Photos : Shirley Davis Sings ! Elsa Hahne, Matt Robinson, Écomusée de la Truffe