Posted by
MNOPerigord TOUR 2017

Racine Carrée II : Mighty Mo Rodgers & Luke Winslow King, Mercredi19 juillet, 21 h, Place de la Clautre, Périgueux

Afin de profiter pleinement de ce concert, nous vous suggérons par la même occasion de découvrir ce territoire : lieux remarquables, art de vivre, acteurs locaux, festivités…
Retrouvez toutes nos suggestion en bas de cet article !

Mighty Mo Rodgers et Luke Winslow King prédisent une soirée entre passé, présent, spiritualité, folk et blues. Ses deux énergies réunies vont enchanter la Place de la Clautre et son Marché Gourmand et les ombres de la Motown vont ce soir, danser, se démultiplier, sur les façades de pierres de la place assoupie….

Mighty Mo Rodgers, avec sa barbe blanche et son allure de prophète est considéré comme l’une des plus belles voix de la scène du Blues. Artiste et producteur accompli, investi dans l’enseignement dans les quartiers difficiles de Los Angeles, il est également diplômé en philosophie. La gravité de son chant est porteuse de la spiritualité du Blues d’origine. Ses textes engagés sont empreints de profondeur et évoquent sans concession les sujets qui lui tiennent à coeur. 

« Ancien lutteur, ex-songwriter pour Motown, ex-prof de philo dans le ghetto de Los Angeles avant son retour à la scène à la fin des années 1990, Mo, depuis, a accumulé les disques et les scènes comme d’autres les combats. Sa musique puise au coeur de l’histoire du peuple noir, du blues et de la soul. Et ses textes, ciselés, sont autant de nouvelles ancrées dans la réalité sociale et politique. Mais suivant l’humeur du jour, il vous dira aussi son amour pour le « Picasso blue » ou ironisera, désopilant et bienveillant, sur ces Frenchies accrocs à la cigarette. Mo aime la France, sa « french connection » et le public français qui le lui rend bien. Facétieux, dans « Dispatches From the Moon », son dernier CD, le voici métamorphosé en DJ cosmique, prêchant la bonne parole à mille lieues de la Terre. Un black sur la Lune, comme d’autres atterrissent à la Maison-Blanche. » — Le Parisien

Guitariste, chanteur, compositeur, producteur et auteur basé à la Nouvelle-Orléans. Le travail de Luke Winslow-King est un mix éclectique de Mississippi Delta blues, musique folk, jazz traditionnel et rock & roll roots. Ses chansons intègrent idées contemporaines et styles des temps passés ce qui produit un son rustique et urbain, élégant et qui lui est totalement personnel. C’est un son qui scrute le passé pour se transposer vers le futur. Sa voix chaude, son look élégant et son jeu de guitare versatile lui ont valu la réputation de musicien à la performance énergique et dynamique tout en étant chargée d’émotion.

Originaire de la ville de Cadillac au nord du Michigan, Luke Winslow King a commencé à étudier et jouer de la musique très jeune. Il a commencé à jouer toutes les semaines dans un groupe de bar local à l’âge de 14 ans, The Winslow-King Blues Band à 16 ans et a obtenu un diplôme de la renommée Interlochen Arts Academy, où il s’est spécialisé en guitare jazz.

Luke Winslow King est arrivé en Louisiane pour la première fois à 19 ans où il est finalement resté presque par chance ; quelques jours à peine après son arrivée en ville, sa voiture pleine d’instruments du groupe, fut volée alors qu’elle était garée sur Ursulines Street dans le quartier Tremé. Au cours des semaines passées à essayer de retrouver son véhicule et les instruments, Luke Winslow King est tombé amoureux de la ville qui est devenue maintenant son chez lui.

Après avoir enregistré son premier album éponyme en 2007, il a continué à faire ses armes en jouant sur Royal Street la journée et en travaillant dans les clubs sur Frenchman Street le soir. En 2008, Luke Winslow King a enregistré « Old New Baby » pratiquement en live au Preservation Hall de la Nouvelle-Orléans. Il a appris les standards de gospel et de jazz en accompagnant John Boutté, a maîtrisé la guitare slide « bottleneck » en regardant le maestro du blues Roberto Luti, a joué dans les Blues Scholars de John Sinclair et s’est immergé lui-même dans le recueil de chansons de jazz traditionnel en jouant avec Ben Polcer and The Loose Marbles Jazz Band. Il était aussi pendant ce temps un des membres du groupe de Meschiya Lake, Little Big Horns et il figure sur son album Lucky Devil.

Le fait de constamment travailler a aidé Luke Winslow King à maîtriser son propre son et à devenir un leader de la scène dynamique des jeunes traditionalistes à la Nouvelle-Orléans. Après avoir joué pendant des années des gigs hebdomadaires sur Frenchmen Street, il fait maintenant des tournées régulièrement aux États-Unis, en Europe, au Canada et en Australie. Il a été nommé en 2015, « Best Blues Performer » (meilleur artiste blues) dans le Gambit Magazine’s Best of New Orleans.

Luke Winslow King a rejoint l’équipe de Bloodshot Records en 2013 avec la sortie de The Coming Tide, suivi par son album de 2014 Everlasting Arms et celui de 2016 I’m Glad Trouble Don’t Last Always.


Périgueux

Profitez de votre venue sur Périgueux, capitale du Périgord, son architecture, sa magnifique église byzantine, les hôtels particuliers de la Renaissance, les ruines antiques… font de Périgueux un site d’une grande richesse culturelle et historique, arrêtons-nous sur deux sites emblématiques de la ville : la Cathédrale Saint-Front et le Musée Gallo-Romain Vesunna.

  • La Cathédrale Saint-Front : Étape majeure sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle et inscrite depuis 1998 au Patrimoine mondial de l’Humanité, Saint-Front est unique ! Le plan oriental à croix grecque de la cathédrale est similaire à Saint-Marc de Venise, dont le centre et chaque branche sont surmontés d’une coupole. Restaurée au XIXème siècle par Abadie, celui-ci s’en inspira pour le modèle du Sacré-Coeur à Montmartre. Le clocher du XIIème siècle sépare l’ancienne église latine de la basilique d’inspiration byzantine. À l’intérieur, un magnifique retable baroque et le lustre qui a vu le mariage de Napoléon III avec Eugénie de Montjo à la cathédrale Notre-Dame de Paris.
  • Le Site-Musée gallo-romain, Vesunna : Vesunna, l’antique Périgueux, est la ville gallo-romaine la mieux connue d’Aquitaine. Sa prospérité est illustrée par des collections regroupées depuis le début du XIXe siècle par des historiens et archéologues locaux : blocs d’architecture, sculptures, stèles funéraires… Des maquettes de la ville et des principaux monuments attestent l’importance de l’ancienne Cité des Petrucores. Sans renier leur culture celte, ils avaient adopté les techniques et le mode de vie des Romains : construction en pierre, religion, alimentation, parure. Depuis les mezzanines qui abritent les collections, une vue spectaculaire s’ouvre sur les vestiges archéologiques. Au-delà, les hautes parois de verre révèlent le parc paysager de la Tour de Vésone et les hauts murs du rempart du IVème siècle. Vesunna est comme une fenêtre ouverte sur le passé enfoui sous la ville moderne. Jean Nouvel est connu pour ses œuvres réalisées dans le monde entier, comme la Tour Agbar à Barcelone. À Paris, on lui doit notamment l’Institut du Monde Arabe et le Musée du Quai Branly.


Mighty Mo Rodgers – Prisoners of war


Luke Winslow King – No more crying today



Infos Pratiques

  • Cathédrale Saint-Front -: Place de la Clautre, 24000 Périgueux – Tél : 05 53 53 10 63
    Ouvert tous les jours : 9 h-19 h
  • Musée Vesunna : 20, rue du 26e R.I.- Parc de Vésone – 24000 Périgueux – Tél : 05 53 53 00 92
    Ouvert tous les jours : 10 h-19 h – Tarifs : 4-6 €

Crédits Photos : Luke Winslow King, Benjamin Pavone, San Severino Blues, Hervé Sentucq, Musée Vesunna