Posted by
Actualités

Nos chaînes

Parfois les chaînes
entourent nos mains,
les empêchant
de toucher de caresser d’aimer…

Parfois, bien sûr
ces chaînes brisent
comme celles des esclaves
Que nous sommes…

Esclaves de nous-mêmes et des autres
Parfois ces chaînes sont jetées au sol
Par l’amour, par l’ami,
Par le frère…

N‘est-ce point ainsi que nous revivons…
Un jour de mue
Morte peau…
Le roi nu

Enfin Maître
D’une « cité sans murailles »
Le rural masqué

Jacques Servia